• Réappropriation des logements vides !

    publié le 22 février 2010

    Selon l'INSEE, en 2009, la France compte 2,01 millions de logements vides (6% du parc immobilier) auxquels nous pouvons ajouter 3 millions de logements secondaires ou occasionnels.
    Depuis quelques années se développe un nombre important de réquisitions de logements vides appelé squats. Ces réquisitions consistent à occuper des lieux vides, appartenant en général à des grand-e-s propriétaires (privé ou public). En effet, seul-e-s des grand-e-s propriétaires, fonciers ou immobiliers, peuvent se permettre de laisser à l'abandon des habitations, qui participent à la montée des loyers (par spéculation).
    Ce genre d'initiative n'est pas nouveau et tend à s'amplifier. En effet, de plus en plus de groupes se constituent pour pallier au manque de logements accessibles pour les plus précaires et pour se réapproprier les espaces vides.
    D'autres offensives sont possibles face à cette précarisation, l'organisation collective permet d'être plus efficace, avec par exemple le refus massif du paiement des loyers comme moyen de faire entendre nos revendications comme c'est déjà le cas à Lille, par exemple.
    La FSE soutient ces initiatives et incite tous les privé-e-s d'emplois, étudiant-e-s, travailleurs, travailleuses, précaires... à soutenir et à participer à ce genre d'initiatives qui constituent de véritables offensives contre la précarisation et la destruction de nos conditions de vie.


    Pour la construction et la réquisition de logements sociaux à hauteur des besoins !
    Organisons nous collectivement ! Seule la lutte paie !

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :