• Les grandes écoles ne sont que des lieux de reproduction sociale, Fermons les !

    publié le 16 janvier 2010

    En début de semaine, Valérie Pécresse et Luc Châtel ont annoncé leur volonté de voir 30% de boursiers accéder aux grandes écoles d'ici 2012.

    Ces annonces ont pour objectif réel de cacher le vrai rôle de ces grandes écoles. Ces dernières ne sont en réalité que des lieux de reproduction sociale pour la bourgeoisie. La réaction de la Conférence des Grandes Écoles, craignant une baisse de niveau, est particulièrement révélatrice de cet esprit dans lequel se sont crées ces grandes écoles.

    La Fédération Syndicale Étudiante refuse de s'inscrire dans ce faux débat sur le nombre de boursiers dans ces écoles. Nous estimons au contraire qu'elles doivent être rattachées aux universités publiques et que doit être mit en place une véritable Garantie Sociale Étudiante.

    Nous refusons également cette discrimination positive qui implique que les capitalistes iront « piocher » parmi les classes populaires pour récompenser ceux qui auront réussi à s'extraire de leur condition.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :