• La mobilisation ne faiblit pas!

    Contrairement à ce qu'affirme la propagande du gouvernement et des médias, la mobilisation contre la réforme des retraites est loin de faiblir.

    La majorité des raffineries est toujours en grève, et parmi celles qui ne le sont plus, beaucoup ne peuvent fonctionner n'étant toujours pas approvisionnées en pétrole. De même, les éboueurs/euses, qui auraient soit-disant arrêté la grève, se sont pour la plupart faits déloger par les forces de l'ordre. La répression est de plus en plus violente, les arrestations de plus en plus fréquentes, preuve que le gouvernement au service du patronat craint cette contestation sociale. Les actions de blocage économique se multiplient, tous les jours et dans toute la France, entrainant des pertes énormes pour les capitalistes.

    Quant aux directions syndicales, certaines commencent à trahir le mouvement, envisageant « d'autres formes de luttes » et engageant des négociations. L'espacement des journées d'actions nationales poursuivent le même but d'essoufflement de la mobilisation, dans la droite ligne de ce que cherche à faire le gouvernement.

    La FSE dénonce ces tentatives de toutes parts (propagande médiatique, répression policière, trahison de certaines directions syndicales...) de faire taire la contestation sociale. La FSE appelle l'ensemble des étudiant-e-s à rejoindre la grève, les actions de blocage économique et à participer aux journées nationales d'action du 28 octobre et du 6 novembre aux côtés des travailleurs/euses. La FSE réaffirme que seule l'unité des classes populaires pourra faire basculer le rapport de force en notre faveur.

     

    RETRAIT SANS CONDITION

    DE LA REFORME DES RETRAITES

     

    SOLIDARITE ETUDIANT-E-S TRAVAILLEURS/EUSES

     

    SEULE LA LUTTE PAIE !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :