• communiqué de l'AGET

    Nous reproduisons ici le communiqué de nos camarades de l'AGET-FSE (section FSE de Toulouse)



     L'Etat fait payer le prix de la révolte

     

    La répression post-CPE continue...

     
     

            Le 1er juin 2006, dans le cadre du mouvement contre le CPE, des étudiant-e-s empêchaient la tenue d'un débat «université-emploi » à la fac de lettres de Marseille. Suite à de violents affrontements entre les étudiant-e-s et la police, un militant avait été arrêté par la police et passé à tabac, puis placé en garde à vue. Le lendemain, trois militants supplémentaires étaient victimes d’arrestations ciblées, par la brigade anti-criminalité. Les condamnations furent lourdes : 4 mois avec sursis pour un militant et 2 mois avec sursis pour les trois autres, ainsi que 5800 euros d'amendes. La mobilisation avait alors permis de réunir la somme.

            L'un des policiers ayant réservé ses droits à l'expertise, il les a fait valoir récemment et le tribunal d'Aix les a recondamné à lui verser la somme de 4900 euros au titre du préjudice subi. La Justice continue, des années plus tard, à faire payer le prix de la révolte.

            La lutte contre le CPE a été l'un des mouvements étudiants des plus réprimés ces dernières années, une répression vouée à faire taire une lutte sociale exceptionnelle par son ampleur.

             L'AGET FSE tient à réaffirmer son soutien aux militants condamnés et aux victimes des répressions de tout ordre pour permettre aux luttes de continuer. La répression policière comme judiciaire est l'arme favorite de l'Etat et du patronat : nous ne nous tairons pas !

           Nous invitons les militants à participer à l'appel à contribution lancé par Sud étudiant, ainsi qu'aux concerts de soutien qui seront organisés en solidarité.

     

    TOUS ET TOUTES UNIS CONTRE LA REPRESSION


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :